Éloges de nos sacs à dos

LA COMPLEXITÉ D’UN PRODUIT BLUESIGN®

LA COMPLEXITÉ D’UN PRODUIT BLUESIGN®

L’un des objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés dans le cadre de notre deuter promise est de fabriquer 50 % de tous nos produits à partir de matériaux principaux recyclés, et de nous approvisionner à 70 % en tissus certifiés bluesign® d’ici 2025.

Nous contribuons ainsi à des pratiques de production préservant les ressources et respectueuses de l’environnement, renforçons le respect de conditions de travail équitables et réduisons notre empreinte CO2.

En 2021, notre collection comprenait déjà 19 % de produits bluesign®, certifiés par le symbole du bouton vert (« Grüner Knopf »). C’est une réussite dont nous sommes fiers.

Parce qu’elle repose sur un haut niveau de complexité, un travail acharné, un respect scrupuleux des directives, des contrôles continus, des partenariats solides et une équipe infatigable.

Que signifie le label bluesign® d’un produit en ce qui concerne les différentes parties d’un sac à dos ?

Un produit bluesign® est composé d’au moins 90 % de tissus « approuvés bluesign® » et de 30 % d’accessoires « approuvés bluesign® ». Cela paraît-il abstrait ? Cela n’a rien d’étonnant.

Pour comprendre ce que cela signifie, il faut d’abord savoir de combien de composants sont constitués nos sacs à dos.

D’après toi, combien de pièces individuelles composent notre sac à dos UP Seoul, par exemple ? 

143.

Pour obtenir le statut bluesign®, un produit doit être conforme aux normes bluesign® dans la mesure décrite ci-dessus.

Cela signifie que les différents processus de fabrication de ces composants, y compris les charges qui pèsent sur les personnes et l’environnement au cours des étapes de fabrication nécessaires, doivent passer un contrôle de conformité intensif.

Étant donné que les composants sont produits par divers fabricants utilisant différents processus de production, un produit bluesign® représente un patchwork complexe de processus et de matériaux.

 

QUELLE QUANTITÉ DE TRAVAIL REPRÉSENTE LA FABRICATION D’UN SAC À DOS ?

Bien sûr, il faut plus bien que la somme de 143 pièces individuelles pour fabriquer un sac à dos.

Dans le cas de l’UP Seoul, il est créé en 30 étapes sur 13 heures, dans le cadre d’une coopération étroite et fluide entre 10 personnes différentes (sans compter la production des matériaux et le transport).

Toutes ces personnes créent la valeur de ce sac à dos par leur travail et leur temps. Et nous sommes tous responsables de ces personnes.

Il nous importe donc que nos clients fassent des choix de consommation conscients, qu’ils investissent dans des produits durables et de haute qualité, et qu’ils considèrent nos produits non seulement comme des produits à utiliser, mais aussi comme des objets dont il faut prendre soin.

Les clients témoignent ainsi de leur reconnaissance envers les personnes qui les ont fabriqués, ce qu’elles méritent amplement.