Entretenir mon sac à dos

La longévité passe aussi par un bon entretien !

Est-ce que je peux nettoyer mon sac à dos en machine ?

"Non, car le tambour d'une machine à laver n'est pas conçu pour nettoyer les matériaux que nous utilisons (revêtement PU) et finit par les abîmer, sans parler du fait qu'il reste souvent un peu de lessive une fois le cycle terminé. Ces résidus peuvent par exemple entraîner des irritations aux niveaux des bras. D'autre part, la réaction chimique entre la sueur, les résidus de lessive et le rayonnement UV accélère la dégradation des matériaux du sac. Le mieux reste de faire tremper le sac dans un seau ou dans la baignoire et de le laver avec du savon ou du gel douche (pH neutre dans les deux cas). Si nécessaire, utilisez une brosse pour retirer les saletés. Lavez à grande eau et au savon pour retirer les traces de transpiration (dépôts de sel) sur le système dorsal. Attention à ne ranger votre sac qu'après l'avoir fait sécher."

1. Videz entièrement votre sac après chaque sortie. Nettoyez à la main, à la brosse et au savon uniquement.

2. Ne mettez jamais votre sac à dos dans une machine à laver ou dans un sèche-linge, cela abîme le revêtement PU.

3. Les matériaux du sac ne sont généralement pas repassables.

4. Les fermetures éclair doivent rester propres.

5. Fermez la ceinture et rangez votre sac dans un endroit sec et bien aéré.

Doit-on réimperméabiliser un sac à dos après un certain temps ?

Nos sacs à dos conservent une excellente imperméabilité pendant les premières années, mais cela n'empêche pas l'eau de s'infiltrer par les fermetures éclair et les coutures en cas de fortes pluies. Nous vous conseillons donc d'utiliser des sacs intérieurs pour garder votre matériel au sec lorsque vous partez en montagne ou que vous allez grimper. L'avantage, c'est que ça laisse libre toutes les sangles pour le matériel (piolets, skis, bâtons de skis, raquettes...) Il est recommandé d'utiliser une housse de pluie lorsque vous partez en randonnée ou en trekking. Imperméabiliser un ancien modèle ne donne pas de résultat durable. Les produits imperméabilisant (par pulvérisation et par trempage) ont également tendance à provoquer des irritations.

Entretenir mon sac de couchage

QUELLE EST LA DURÉE DE VIE D'UN SAC DE COUCHAGE ?

"Les bonnes pratiques" :

Sac de rangement
Rangez votre sac déplié dans un sac de rangement ou dans une taie d'oreiller, le tout placé dans un espace de rangement suffisamment grand et sec, afin que le rembourrage puisse se détendre et "récupérer" sa forme. Le sac de transport ne sert qu'à cela : le transport.

Ne roulez pas votre sac, rangez-le en vrac
Enrouler votre sac comprime toujours le rembourrage aux mêmes endroits et peut abîmer l'ensemble. Du reste, le rangement en vrac prend moins de place...

Aérer, c'est la base
Tâchez d'aérer votre sac en grand après chaque utilisation, par exemple en l'accrochant à la tente. Lavez votre sac le moins possible, car cela réduit l'isolation. En fait, mieux vaut ne le laver que lorsque c'est absolument nécessaire. Le plus souvent, éponge, eau tiède et savon suffisent pour nettoyer les tâches.

Entretien

Doucement avec le lavage !

1. Fermez tout ce qui peut l'être et détendez tous les cordons de serrage.
2. Retournez le sac comme un gant.
3. N'utilisez que des produits spécialement prévus pour le duvet en plumes ou pour les fibres synthétiques.
4. LAVAGE À LA MAIN : plongez le sac de couchage dans une baignoire remplie d'eau tiède, massez doucement et rincez plusieurs fois, mais n'essorez surtout pas comme vous le feriez avec une serviette (pas de torsion) !
LAVAGE EN MACHINE : réglez sur programme "délicat" (30°C) et rincez plusieurs fois OU répétez le programme SANS utiliser de lessive. Pas d'essorage dans les deux cas ! La machine à laver doit avoir une contenance d'au moins 5 kg pour obtenir de bons résultats. Une fois le cycle terminé, le sac de couchage est nettement plus lourd qu'à la normale. Sortez-le avec précaution afin de ne pas abîmer le rembourrage ou les compartiments à plumes.
5. Évacuez autant d'eau que possible (doucement) et laissez égoutter. N'essorez surtout pas comme vous le feriez avec une serviette !
6. SÉCHAGE EN MACHINE : minimum 7 kg, utilisez le programme le plus doux (30°C). Pour du duvet en plumes, ajoutez des balles de tennis et faites sécher jusqu'à ce que le sac de couchage ait repris tout son volume.
SÉCHAGE SUR ÉTENDOIR : étendez toujours votre sac ouvert et le ne suspendez surtout pas !
Le séchage d'un duvet en plumes prend plusieurs jours. Prenez également le temps de faire disparaître les agglomérats de plumes, à la main et plusieurs fois par jour. Les fibres synthétiques demandent moins de temps et ne forment pas d'agglomérats. 5. Évacuez autant d'eau que possible (doucement) et laissez égoutter. N'essorez surtout pas comme vous le feriez avec une serviette !


PERTE DE PLUMES
Pourquoi est-ce que mon sac de couchage perd ses plumes ?

Un sac de couchage en duvet de plumes doit "respirer" afin de garantir le meilleur des conforts, ce qui implique que l'air doit pouvoir passer au travers. Cela implique aussi que des plumes "réussissent" parfois à passer au travers du tissu. C'est inévitable, mais cette "perte de plumes" ne signifie pas pour autant que votre sac de couchage présente un défaut. Il vous suffit simplement d'attraper la plume de l'autre côté du tissu pour la faire revenir dans le sac lorsque vous en voyez une qui commence à pointer. Les éventuels orifices dans le tissu se refermeront d'eux-mêmes lorsque vous utiliserez à nouveau votre sac de couchage.

Nous vous conseillons également de ne pas retirer les plumes qui sortent, car vous risquez d'en faire sortir d'autres en même temps. En raison à cela, le duvet à l'intérieur du sac est justement conçu pour que les différentes plumes soient reliées les unes autres. Du reste, vous risquez également d'agrandir les trous dans le tissu en retirant une plume.

Autrement dit, si vous découvrez quelques plumes sur votre sac de couchage après une nuit de sommeil, ne vous inquiétez pas : c'est tout à fait normal et cela ne réduit absolument pas l'isolation de votre sac.

Entretien d'un streamer

Ouvrir le streamer -
(1) Retirer le tube de la base
(2) Retirer le mors de l'embout
Tourner la valve jusqu'à la marque du milieu (3) (quart de tour), puis retirer et séparer (ne pas retirer la (4) pièce coudée à 90° du tube) - Nettoyer le tout avec de l'eau chaude et du savon - Ne jamais utiliser de l'eau bouillante - Rincer abondamment à l'eau.

Pour un nettoyage optimal du tube, utiliser une brosse (voir Accessoires). Pour le séchage, utiliser une serviette en papier et suspendre l'ensemble tête en bas. Attendre que le tout soit parfaitement sec avant de remonter l'ensemble. Attention à protéger le Streamer du soleil lorsqu'il est plein. Nettoyez consciencieusement et systématiquement votre Streamer chaque fois que vous le remplissez avec une boisson sucrée. Vous pouvez utiliser des pastilles de nettoyage lorsque votre Streamer est particulièrement sale. Le cas échéant, placez le Streamer vide au congélateur puis laissez dégeler et nettoyez comme décrit ci-dessus. C'est une méthode facile et efficace pour tuer les bactéries présentes à l'intérieur.

Rangement : rangez votre Streamer uniquement après l'avoir nettoyé, dans un endroit propre et sec.